Install

Encore un roman Japonais avec une lycéenne en couverture et qui parle (un peu) de sexe, je ne le fais pas exprès, c'est juré =)

Asako est une jeune lycéenne très occupée car en plus de ses cours au lycée, elle va dans une école préparatoire pour intégrer une université cotée. La fatigue finit par la submergée et un beau jour, elle abandonne.
Après une bonne nuit de sommeil et avoir mis au point un plan pour que sa mère ne découvre pas qu'elle sèche, Asako réalise que quelque chose cloche dans sa vie. Elle fait d'abord le vide dans sa chambre et jette le superflu pour ne garder que le lit. Dans le local à poubelles de sa résidence, qui contient maintenant la quasi intégralité de sa chambre, elle fait la rencontre de Kazuyoshi un petit garçon de dix ans. Au fil de la conversation, Asako va se surprendre à confier à ce gamin inconnu qu'elle n'a rien à faire de ses journées. Kazuyoshi lui propose, pour gagner un peu d'argent et pour occuper son temps libre, de tenir conjointement, un tchat érotique.

Install est le premier livre de Wataya Risa, jeune auteure Japonaise originaire de Kyoto (équivalent Japonais de notre Marseille).
L'année de ses dix sept ans, pendant les vacances d'été, alors que les autres lycéens travaillent dur leurs examens d'entrée à la fac, Wataya tente d'échapper à ses études en écrivant Install. Un échappatoire qui lui permet de gagner en 2001 le prix Bungei. En 2003, elle est récompensée par le prix Akutagawa pour son deuxième roman Appel du pied, un prix qui, cette année là a été décerné à deux auteures simultanément, l'autre gagnante était Hitomi Kanehara pour son roman Serpent et Piercings.

Comme toujours chez Picquier le quatrième de couverture ne rend pas justice à ce livre, le résumé se focalisant sur l'aspect soi disant pervers de ce roman. Les amateurs de friponneries nippones risquent d'être vraiment déçu.
Install raconte l'histoire d'une jeune fille qui décide de faire une pause dans sa vie scolaire pour mieux se retrouver. L'héroïne surmenée de Wataya Risa n'est pas dupe de son sort, elle devra, un jour ou l'autre, retourner en cours et affronter sa mère. La fin du roman est d'ailleurs en cela une réussite car elle étend son propos aux adultes qui entourent Asako et Kazuyoshi. Il est juste dommage que l'auteure n'ai qu'effleurée le mal être des parents car si Asako est simplement surmenée, le problème de Kazuyoshi est directement lié à celui de ses parents, surtout à son père à qui il ne pardonne pas de s'être remarier.
Un premier roman prometteur, frais et léger sur le besoin de s'accorder du temps pour faire le point sur sa vie.

Install, Wataya Risa, traduit du Japonais par Patrick Honoré, Éditions Picquier [2009], titre original : Install, édition originale [2001], 109 pages

Aucun commentaire: