Top 12 des films LGBT

Phil Siné, le cinéphile cinéphage, pour célébrer la Gay pride, s'est lancé dans un top 15 des films sur la communauté homosexuelle et à lancé au défi, les blogueurs des alentours de le reprendre. Seule condition imposée, que les films en question soit respectueux de la communauté gay. J'ignore ce qui m'amuse le plus, l'idée de faire un un top de ce genre ou l'impression que tous les tops risquent de se ressembler. Soyons honnête, films respectueux de la communauté homosexuelle, ça veut dire quoi ?
Pas d'homosexuel mort à la fin du film pour rassurer les braves gens ? Il faut donc dire adieu à Philadelphia, A single man, Brokeback Mountain.
Pas de clichés non plus sur les attitudes que les gays seraient supposés avoir ? Au revoir La cage aux folles et autres films aux héros trop effémines. Les films sur le travestissement appartenant à cette catégorie, il me faut donc aussi les oublier, The crying game et Certains l'aiment chaud.
Pire que cela, le terme "Film Gay" exclu de lui même, les films ou des personnages secondaires homosexuels volent la vedette des  héros, forcément hétéros. Bye bye, Avec ou sans hommesSet it off, Rent et autres films choral.
Donc j'ai choisis des films ou les héros sont gays, ne meurent pas à la fin et sont le centre du film (en bien ou en mal). 
Si je rajoute à cela, le besoin de présenter des films de qualités et l'envie de faire découvrir des films peu connu. Cela rend la chose difficile mais pas impossible. Pas de nanars , genre Cthulhu (mon article par ici) dans mon top  mais de vrais films de cinéma. Go

12 : Priscilla, folle du désert, The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert (1994)

Ce film est probablement le plus connu de ma sélection mais il est une des rares comédies gay (devenu aujourd'hui cultissime) ou le spectateur rit avec les personnages et pas d'eux. Une performance que l'on doit surtout à un trio d'acteurs extraordinaires, Terence Stamp en tête. IMDB

11 : Better than Chocolate (1999) 
 

Parce qu'il me fallait un bon film avec de jolies lesbiennes (chose assez rares si l'on souhaite la qualité. Les bons films hein, pas les jolies lesbiennes).
Une comédie canadienne sur le coming out et la famille, plein de bons sentiments et avec quelques scènes sexy. IMDB

10 : Big Eden (2000)
 
Big Eden raconte le retour dans son village natal d'un quadragénaire New Yorkais.  Il va renouer avec ses souvenirs et affronter ceux qu'il avait fuit des années auparavant. Un grand film malgré le budget réalisation ridicule donc il a bénéficié. IMDB

9 : Hedwig and the Angry Inch (2001)

Il me fallait une comédie musicale et c'est Hedwig and the angry inch qui s'est imposé tout de suite dans mon esprit. Beaucoup moins connu que le Rocky horror picture show, c'est le premier film de James Cameron Mitchell et probablement son meilleur (Shortbus c'est de la merde !). La bande son rock est excellente et certains morceaux comme Wicked Little town  des classiques immédiats. C'est simple depuis que j'ai vu le film, je m'entraîne à faire le car wash*. IMDB 

*Ceux qui ont vu le film ou les curieux qui fouilleront sur You Tube comprendront ;o)

8 : Beautiful Thing (1996)

Probablement le deuxième film le plus connu de mon top (il y en a trois ^^) et celui qui devait y figurer absolument. Un film sur la découverte de l'amour par deux adolescents dans une banlieue londonienne. C'est un classique et une perle du cinéma social anglais. L'affiche allemande que j'ai choisi pour illustrer le film à l'avantage de monter mon personnage préféré : Leah, la fan de Mama Cass ^^ IMDB

7 : Cachorro, Bear Cub (2004)
 
Un film espagnol injustement méconnu sur l'homoparentalité et une sous culture de la communauté gay encore, elle aussi, peu connue en France : Les ours ou bears (?). Le film n'est disponible qu'en DVD et en vo sous titré. IMDB

6 : The Celluloid Closet (1995)

Un documentaire sur l'homosexualité au cinéma multi-rediffusé sur Arte mais qui vaut toujours le coup d'oeil. IMDB

5 : The Donald Strachey series Third Man Out (2005) A Shock to the System (2006) Ice Blues (2008) On the Other Hand, Death (2008) 





Une série de films ayant pour héros principal, un détective qui ne s'occupe exclusivement que d'affaires se déroulant dans le milieu gay. Les films abordent des sujets sérieux (les ex-gays, l'homophobie ou l'outing). J'ai découvert cette série  grâce à un lot de romans en anglais acheté dans une bouquinerie de ma région l'année dernière (5 € pour dix livres, une affaire). Dans ce lot se trouvait un des polars originels de Richard Stevenson (l'auteur).
Je n'ai pas encore publié l'article sur le livre en question mais ça ne devrait pas tarder (maintenant que j'ai une bonne excuse pour en parler... ^^) IMDB

4 : HellBent (2004)

Un slasher classique dans son déroulement qui à la particularité de proposer, en lieu et place des traditionnels teenagers idiots, un groupe d'amis homosexuels. Tous les clichés du genre sont pourtant présent, le gentil héros très propre sur lui, le latino (bisexuel ^^) de service , le beau gosse musclé et le timide (tendance cuir ^^). Le tueur est aussi adapté pour la communauté homosexuelle, Torse nu, pantalon moulant et petit masque de diable, il est plus sexy qu'effrayant et son obsession pour les têtes tranchée permet au film d'être léger sur le gore. Ce slasher est une très bonne surprise et mérite le coup d'oeil ne serais ce que pour la scène mise en valeur par l'affiche (un twist surprenant et génial). IMDB

3 : The sergeant (1968)

Un sergent  de l'armée américaine (le grand acteur Rod Steiger), qui avait toujours réprimé son attirance pour les hommes, voit son univers voler en éclats, le jour ou il rencontre le soldat Swanson (John Philipp Law alias l'ange dans Barbarella). Pour tenter conserver les apparences, il transforme son attirance en violence et maltraite le jeune soldat (verbalement et physiquement). Un film noir qui aborde un sujet des plus original dans un contexte tout aussi original. IMDB

2: Cruising (1980)


Dernier film connu de ce top, Cruising. Le film scandale de William Friedkin sur un flic en immersion dans le milieu cuir. IMDB

1 : Hard (1998)

Supérieur à Cruising, Hard est un film encore plus dérangeant.
Il raconte l'enquête d'un jeune  policier homosexuel lancé à la poursuite d'un serial killer. Sorte de mélange entre Basic instinct, pour la relation entre le tueur et le policier et de Henri portrait of a serial killer, pour le réalisme des meurtres et le comportement inquiétant du tueur. Un film qui me fait encore aujourd'hui froid dans le dos. IMDB


Conclusion : Non les trois derniers films ne sont pas de la provocation facile ! J'aurais pu ne citer que des films grand public à l'humour camp (?) ou des films à messages positifs mais cela n'aurait pas reflété mes goûts pour le polar et les thrillers bien glauques. Si vous reprenez ce top, merci de me le signaler dans les commentaires, je vous ajouterais dans le bas de cette article. Moi je vous laisse,  je vais pour postuler chez les Scissor sisters... I don't feel like dancing lalalala

Le top de Phil Siné : Top 15 des films les plus gay

7 commentaires:

Phil Siné a dit…

aaaah ! chouette !!!
mais tu sais, je n'avais pas vraiment imposé de règles, tu avais le droit de mentionner plein de films homophobes ou super beaufs aussi ! :)
ce qui me fascine c'est qu'il y a plein de films que je ne connais pas : tu me sembles bien plus à la pointe sur le sujet que moi, en fait... ;)
sinon, "the celluloid closet" j'aurais du y penser !!
quant à hedwig, beautiful thing ou priscilla, j'y avais pensé, mais trop dur de tout caser, forcément...
en tout cas bravo pour ce top, qui me donne en plus envie de découvrir des films ! je cours rajouter ce lien à mon article... ;)

alexandre mathis a dit…

ok je n'en ai vu aucun... Dois je avoir honte ? je crois que oui...

Cultiste a dit…

Tu n'avais pas donné de règles précises mais ton top se nomme Les films les plus gay. J'ai donc un peu extrapoler sur le terme film gay.
Le petit discours que je tiens en début d'article n'est que ma version personnelle du discours contenu dans "The celluloid closet" ^^ Il n'y a donc rien d'original. Je me suis dit que la principale qualité des films de mon top devaient être le respect qu'ils accordaient à la communauté qu'ils étaient censés représenter.
Je ne suis pas à la pointe sur le sujet mais j'ai des amis qui le sont bien plus que moi ;)

Cultiste a dit…

@Alexandre :
Non tu n'as pas avoir honte (sauf pour Cruising !)

Une demi douzaine des films que j'ai placé dans mon top n'ont connu qu'une minuscule sortie en salle (genre deux semaines dans trois salles en France), l'autre partie sont des films qui n'ont connu qu'une sortie en salle (restreinte)sur le territoire américain et qui se sont fait connaitre du public par le biais de festivals de cinéma LGBT (ainsi que des diffusion à la tv)

Cachou a dit…

Oh, ben zut alors, tu m'as collée sur plein de films là! Je n'en connais que deux et n'en ai vu qu'un! O_O

Pourquoi pas "A Single Man" (le coup du mort, je ne vois pas trop pourquoi)? Moi il va être en bonne position (oui, oui, je le fais, mais je voudrais revoir "The Pillow Book" et "Totale Eclipse" avant et je n'ai pas encore eu le temps).

Cultiste a dit…

_Le coup du mort, ça vient du documentaire A celluloid closet qui expliquait qu'avant les années 80, les films ayant pour protagoniste un personnage gay devait le tuer à la fin pour rendre le film acceptable aux yeux du grand public.
(Un film-documentaire que je te conseille vivement ;) )
Pour un top gay je trouvais pas ça très gai de parler d'un film ou le protagoniste meurt à la fin.
_L'autre raison, c'est que le film est récent et qu'il risquait de se trouver dans tous les autres tops et que j'aime faire découvrir des films peu connus.

Lilith a dit…

"Un bon film avec de jolies lesbiennes", dans un genre plus dramatique j'aurais dis Aimée & Jaguar. Un film allemand bien trop méconnu à mes yeux !
Merci pour ta liste, je vais m'empresser de me trouver The Celluloid Closet, qui me semble assez intéressant.