Star Trek : Starfleet Académie La première aventure de Worf

<< La vie n'est pas facile pour Worf, premier jeune Klingon à entrer à Starfleet Académie. Car l'Empire Klingon a longtemps été l'ennemi de la Fédération, et il en reste quelque chose. Repoussé par ses camarades de classe, victime de leur intolérance, Worf devra surmonter ces obstacles s'il veut devenir officier de Starfleet et être le premier Klingon à servir à bord du célèbre vaisseau Entreprise. >>
(Quatrième de couverture)

Starfleet Académie est une série de romans consacrée à la jeunesse des personnages de la série Star Trek... Enfin dans le titre français uniquement, car le titre en version originale est Star Trek The Next Generation : Starfleet Academy). La série ne raconte donc que les années académiques des personnages de la série Star Trek the next generation.
La série est destinée à de jeunes lecteurs et contrairement à notre beau pays ou cette série de romans fut un échec (surprenant, non ?) avec seulement quatre titres traduits, la série aux États Unis a courue sur une quinzaine de volumes.
Il y a deux ans, j'avais lu le premier tome de la série Star Trek New Frontier, ou des personnages provenant de cette série avaient un rôle important.
Peter David y recyclant ses personnages d'une série à l'autre. Un recyclage astucieux qui se révèle pourtant déroutant pour un lecteur tatillon, comme moi quand dans un dialogue anodin de Into the voïd (le deuxième volet de Star Trek New Frontier), deux personnages parlent en termes vagues de leurs souvenirs communs à l'académie de Starfleet.
Ce genre de dialogues provoquant chez moi une légère frustration, j'ai donc dépensé quelques euros pour assouvir ma curiosité.
Être un trekker en France est un sacerdoce quotidien. Botter les culs des fans de Star Wars au petit déjeuner, acheter des livres en anglais à midi et courir les bouquineries (en ligne ou non) jusqu'au soir pour trouver 4 volumes d'une série anecdotique en français.
Non vraiment ce n'est pas facile d'être un trekker en France.

<< _Mon problème, répondit l'autre, c'est que les Klingons passent leur temps à nous envahir, à nous attaquer, à vouloir gagner du territoire. Ils essaient de s'incruster là ou on ne veut pas d'eux. Si les Klingons n'étaient pas venus supplier la Fédération il y a environ soixante ans...>>
(Première discussion entre Worf et son colocataire le Brikar Zak Kebron page 30)

Worf est un des personnages les plus populaires de Star Trek tng, un personnage entre deux cultures celle de son sang et celle des humains qui l'ont sauvé. Il est un des rares survivants de Khitomer. Une colonie de Klingons pacifiques que les Romuliens ont massacré (Voir l'épisode ST tng : Sins of the fathers). Un vaisseau de la fédération qui avait capté le message de détresse de la colonie, arrive trop tard sur les lieux et n'y découvre qu'un charnier à ciel ouvert. Les 4000 colons sont morts et seul un jeune adolescent a survécu : Worf (en fait non mais c'est une autre histoire) L'officier de Starfleet qui l'a trouvé près du corps de ses parents, Serguey Rozhenko, décide de le ramener avec lui sur terre et de l'adopter. Onze années plus tard, par admiration pour son père adoptif, il fait son entrée avec son frère humain Nicolaï, à l'académie de Starfleet. Il devient par cet acte le premier Klingon a faire son entrée à l'académie.

J'arrête là l'histoire de Worf, pour connaitre la suite de son histoire, il vous faudra voir le film Star Trek VI : terre inconnue qui raconte l'histoire de la colonie de Khitomer et les accords de paix avec les klingons qui en ont découlés. Vous pouvez, si vous avez (vraiment beaucoup) de temps, aussi visionner les sept saisons de Star Trek the next generation ou il est un des personnages principaux et les trois dernières saisons de Star Trek : Deep Space Nine ou le personnage termine sa carrière télévisuelle.

Revenons à La première aventure de Worf, ce livre raconte son entrée à Starfleet et ses difficultés à s'intégrer parmi les autres étudiants.
Cette première aventure est peu palpitante tellement l'intrigue est cousue de fils blanc. La cible visée par ce livre étant jeune, Peter David y dresse un portrait de Worf méconnaissable, mais dans lequel un adolescent est susceptible de se projeter.
Un Klingon très humain qui se pose des questions existentielles et admire en silence un (envahissant) frère humain. Il y fera aussi des rencontres amicales
Bien vite à la lecture de ce premier roman, on se rend compte que David a décidé de construire son récit autour de thèmes très classique dans la littérature pour la jeunesse (l'importance d'être soi même, l'amitié). Heureusement pour le lecteur plus âgé son récit est pimenté par des personnages qui sous des apparences de clichés du genre se révèlent originaux et hauts en couleurs. Vous voyez ou je veux en venir ? Oui c'est bien ça. Les personnages secondaires amusants de La première aventure de Worf et qui rendent sa lecture moins rébarbative pour quelqu'un ayant depasse le stade de l'acné, sont ceux que l'on retrouve dans Star Trek New Frontier. Cet article étant déjà beaucoup trop long, je reviendrai sur eux dans l'article suivant.
Quant à cette première aventure promise par le titre, elle se révèle être un mensonge vertueux, qui ne trompera aucun lecteur de plus de quinze ans car il s'agit d'un test en salle holographique.
A défaut de proposer un bon roman, Peter David, livre ici les bases de sa trilogie et en profite pour évacuer tous les poncifs du genre pour ne plus les utiliser dans les volumes suivants et ce n'est pas plus mal.

La première aventure de Worf, Peter David, James Fry Illustration, Collection Junior, Editeur Pocket [1994], 150 pages

4 commentaires:

Geoffrey a dit…

le film ST VI , c'est pas Star Trek Generations plutôt ?

Cachou a dit…

Un HS (ou presque) d'une image qui devrait t'amuser: que se passe-t-il quand Star Trek rencontre Lovecraft (j'extrapole, mais ça m'a fait rire)?
La réponse ici: http://blastr.com/2011/03/image-of-the-day-tattoo-o.php

Cultiste a dit…

Generations est le septième, il marque le passage de relai entre STO et ST tng au cinema.
Star Trek VI Terre inconnue est le dernier film avec l'équipage de la première série ST au complet.
Il m'arrive de me tromper sur la numérotation d'un épisode d'une des séries ST, mais sur les films c'est beaucoup plus rare ;-)

Cultiste a dit…

@Cachou : Pas de soucis, je garde ton tatouage pour ma collection d'images insolites liées à Star Trek ;-)