Epilez-vous !

Boris Boillon (dit Brugnon) vu par Pénélope Bagieu

"Alors qu'Indignez vous est devenu un véritable phénomène de société avec plus de 1.800.000 ventes, Aristophane Aisselle et Pénélope Bagieu ont eux aussi souhaité lancer un grand cri de révolte : Épilez vous !!
Cette parodie, à mettre entre toutes les mains et sur toutes les tables, offre un contrepoint farceur et ludique au best-seller de Stéphane Hessel.
Aristophane Aisselle : derrière ce double malicieux, se cachent d'insolents satiristes, nourris par les idéaux du vrai Hessel, mais sans illusions sur l'exploitation médiatique du phénomène
C'est cette manière de se racheter une conscience à bon compte qu' « Epilez-vous ! » tourne en dérision.

Au-delà du pastiche façon « société de consommation », ce petit manuel hommage et pied-de-nez permet de rester indigné et éveillé.
Le tout est délicieusement illustré par Pénélope Bagieu."

(Texte de présentation de Dargaud)



Après Enfilez-vous ! la parodie anarchistico-gauchiste qui vendait du lubrifiant social pour régler les problèmes d'une France frustrée. Après le livre réponse d'un activiste de droite qui s'exclamait d'un J'y  crois pas flirtant dans ses propos avec les extrêmes de son parti. Stéphane Hessel peut se vanter d'avoir excité les opportunistes de tout poils avec son indignation (voir mon article : Indignez-vous !). Je continue donc de collectionner les parodies de son livre. Epilez-vous ! est, contrairement aux deux exemples cités plus haut, une parodie apolitique.
Il se rapproche pourtant d'un Enfilez-vous ! dans son besoin de combler l'espace entre les paragraphes par des illustrations. Les dessins de Pénélope Bagieu sont pour beaucoup dans l'impression de légèreté de cette satire et font dans l'humour bon enfant ( "Ici l'ombre" proclame un Stéphane Hessel à Londres d'un parasol sur le quatrième de couverture).
Les propos d'Indignez-vous ! sont détournés de la même manière. La situation Israélo-palestinienne est l'occasion d'un récit comparatif de vacances sur les habitudes épilatoire des deux pays. L'auteur n'oubliant pas de faire une allusion  à la lettre de Guy Moquet (rebaptisé Moquette) dans ce paragraphe. Dans le second chapitre Épilez-vous ! aborde le sujet des injustices sociales et la société capitaliste qui étonnement fleurent bon le Chanel n°5.

<< Ce qui est rare est cher : un neurone de Johnny Hallyday est rare, un neurone de Johnny Hallyday est cher >>  Camus (il parait !) page 23

Le livre se termine sur un recours aux armes de destructions massives et la présentation de la charte universelle des libertés dite "Plan C.U.L".

 Le plus amusant dans ce pamphlet gentillet reste l'utilisation systématique du vocabulaire et du style d'écriture de Stéphane Hessel donnant aux textes d'Epilez-vous ! un arrière goût trompeur mais pas déplaisant de déjà lu. Outre le sujet pastiché principal on trouve dans ce petit livre des piques lancées à des inconnus de notre politique nationale (Hortefeux, MAM, etc) ou du people hasbeen (Bruni, Galliano, etc). En guise de bonus de fin de livre , on trouve aussi de fausses publicités de l'éditeur comme par exemple : Du même auteur Mazarine Le Pen, biographie d'une fille cachée ou bien Dans la même collection Humiliez-vous ! par Stéphane SM. 
Je terminerais en disant que ce livre m'a fait sourire, mais ne m'a pas déclenché de fou rire. L'humour présent dans ce livre reste très convenu et attendu. Les blagues, quoique amusantes, recycle de grosses ficelles  et ne s'en cachent pas. Si le livre de Stéphane Hessel fut qualifié par certain de livre populiste, Epilez-vous! est son digne pendant humoristique. Mission donc réussi pour l'éditeur Dargaud.

Epilez-vous ! – Manuel d’indignation à lire sur la plage, Aristophane Aisselle (textes) et Pénélope Bagieu (dessins), Dargaud (22/04/2011), 3€, 30 pages.

Aucun commentaire: