Le Kindle et l'Amazon

Kindle Keyboard (Kindle 3)




































































































Cela fait deux mois que je fais joujou avec Ebook reader. Deux mois que j'ai vendu mon pourtant fort joli IPad 2 pour un objet plus petit avec un écran en noir et blanc. Deux mois et pour tout vous dire je n'en reviens toujours pas de cet échange.
Le 25 mars dernier, j'ai cassé ma tirelire. Je me suis offert un sublime IPad 2. Il était blanc et avec son si bel écran, je me voyais déjà lire des livres, regarder des podcasts, jouer à des jeux et surfer sur le web en ne bougeant que d'un doigt.
Le rêve pommé n'a pourtant duré qu'un bon mois. 


 La première application installée sur mon IPad fut celle du Kindle. Disponible sur tout les supports (ordinateurs ou smartphones), je possédais depuis longtemps cette application sur mon ordinateur. Pourtant je ne l'utilise que rarement car après plusieurs tentatives de lecture infructueuse ainsi que quelques mouchoirs et comprimés de Doliprane plus tard, j'ai abandonné. Les maux de tête ont eu raison de mon envie de lire et je suis retourné à mes livres papier.
Je pensais l'IPad différent mais en réalité il n'en était rien. Le livre avait beau me plaire, impossible de lire plus de 20 minutes sans avoir les yeux qui pleurent et un début de migraine. Insupportable frustration.
Autre défaut très vite repéré son poids, soi disant léger (610 g ), l'IPad se révèle lourd quand il est tenu d'une seule main pendant une longue période. Je place sous silence sa capacité de divertissement plutôt moyenne.
Conclusion après un mois, mon IPad2 ne sert à rien. Je le revend donc deux mois plus tard perdant au passage 100€. Voilà qui m'apprendra à acheter le dernier des gadgets à la mode


Fin juillet, toujours avec mes 400€ de budget je finis par envisager l'achat d'un Ebook reader. Bien entendu j'ai hésité entre plusieurs, il y avait celui de la Fnac (plastoc), celui de Sony (très cher), celui de France Loisir (encore un laideron) et d'autres encore (moches et chers). Heureusement j'ai rapidement eu une révélation : Je lis en anglais régulièrement et pas trop mal en plus (sans me vanter hein). J'ai donc importé un Kindle troisième génération (ou 3 pour les intimes). 
Le Kindle avec son coût de 100 de nos euros est un bonheur pour moi. Il est petit, léger et  simple d'utilisation. Actuellement il ne contient que des livres en anglais acheté sur le Kindle Store américain. En attendant que le Kindle Store français ouvre (normalement en fin d'année), il me sert de réserve de livres en anglais. La première semaine d'utilisation m'a permis d'acheter une quinzaine de livres (mon banquier à dû se poser des questions...), télécharger des extraits gratuits (trop beaucoup trop) et retomber en enfance avec la fonction Text-to-speech (Kindle lit moi un livre avant de dormir).



Je n'ai pas fait cet article pour vous parler de mon dernier achat technologique (ou pour dire du mal de l'IPad) mais pour vous annoncer l'arrivée d'un nouveau marque-pages pour mon blog. 
Kindle Edition sera son nom. Il me servira a différencier mes lectures de papier, de mes lectures numériques. Le premier article est pour le mois d'octobre et je parlerai à cette occasion de Sherlock Holmes (oui encore !) comme vous ne l'avez encore jamais lu.
Voilà maintenant vous êtes au courant.

Ps : La vidéo illustrant cet article date de 2010. le prix du Kindle indiqué à la fin n'est plus d'actualité.  Cette pub reste bien jolie quand même =)

Aucun commentaire: