La vie sur Mars

"Un voisin homme-grenouille.
Des cow-boys qui font leurs courses au supermarché. Un candidat aux élections et son jumeau. Un ninja et des piments. Une femme frigide sous la neige. Une journaliste qui parle à son chat. Un chasseur de japonaises. Un écrivain et la Coupe du monde de football. David Vincent et les Bee Gees. La vie est étrange, parfois."

Quatrième de couverture.


Laurent Graff est un jeune écrivain Français (né en 1968) et parce qu'il faut bien se nourrir : archiviste de profession. D'après la bio de l'éditeur présente en début d'ouvrage, il aurait effectué plusieurs tours du monde et vécu un temps des produits de la mer (marin ou poissonnier on ne saura pas). Sa bibliographie est plus parlante. 
On lui doit Le Cri (En 2006 aux éditions de La Dilettante) ou le célèbre tableau de Edvard Munch fait irruption dans la vie du narrateur. Un roman qui l'a fait remarquer par la critique. Son dernier livre toujours chez le même éditeur : Selon toute vraisemblance (2010) est un recueil de nouvelles. Dans là, aujourd'hui défunte, collection Motifs, Laurent Graff publie consécutivement en 2006 et 2007 deux livres. Une réédition de 2003 en format poche du roman Caravane et un recueil de nouvelles La vie sur Mars.  
Graff en fin observateur du quotidien le retranscrit dans son œuvre y mêlant la  tragédie et la comédie. La vie sur Mars est un mauvais exemple de ce que je viens de vous dire. Les nouvelles de ce recueil tire plus vers le drame que vers la comédie. Laurent Graff enfonçant le clou en indiquant qu'il s'est inspiré de gens qu'il connait ou a connu. 


Voici un petit aperçu des nouvelles de ce livre : 


_La vie de Voisin : Michel Gervis est un bon voisin toujours serviable et muet comme un carpe quand il s'agit de commenter la vie des autres. Sa surprise est totale quand son voisin Pascal, vêtu d'une tenu de plongée l'invite pour la soirée dans son appartement. Il faut dire que tous les soirs Pascal et sa femme Claire se disputent et ils savent que Michel les entend et fait semblant de ne rien savoir.

_La vie de candidat : Gregory Georges n'a pas le moral. Candidat aux élections que l'on donne pour perdant, il se voit vieillir et regarde ses espoirs de grandeur s'amenuiser. Son frère jumeau Chris, l'artiste raté et alcoolique notoire, va lui remonter le moral  d'une manière inattendu. 

_ La vie de salon : Marco Daggada se rend dans les salons d'expositions chasser l’âme sœur. Qu'importe qu'elle ne soit pas française, il entretiendra une relation aphone et téléphonique lointaine. 
Une asiatique ou une africaine de préférence.

<< Ils tombaient d'accord pour dire que les occidentales étaient des emmerdeuses qui vieillissaient mal...>> 
 page 42

_La vie de cow-boy : Bertrand et Christiane Corradini, un couple d'âge mur, se rendent à l’Intermarché le plus proche en tenue Far West. Qu'importe les quolibets, leur passion pour le western est plus forte que la réalité des gens comme il faut. 

_La vie de Ninja et La vie de Frelon
 Alain Gentil est pratiquant d'art martiaux et gardien de musée. Il s'est préparé une soupe aux piments mais il ignore s'il va la consommer. Trop de piments peut être ?
Son voisin est allé à la cueillette au champignon et lui en a offert. Les accommoder sera simple, mais la digestion plus difficile.  

_La vie d'artistes : Trois artistes à différents stades de la renommée se retrouve dans la villa de celui qui a réussi pour passer l'après-midi. Entre les tendances suicidaires de l'un et la dépression galopante de l'autre, les heures s'écoulent. Ensemble ils vont faire la nique à la malchance et préserver leur amitié. 

_La vie de Christine Bonhomme de neige : Christine est frigide plus par choix qu'autre chose. Ce soir elle se rend chez homme pour diner. Elle ignore ce qu'il veut (il est beau et elle y va a contrecœur) sauf une chose elle va y passer. 

_La vie d'écrivain : le Monde souhaite publier des textes d'écrivains professionnels sur le foot. Contacté en dernier recours pour arrondir le chiffre des auteurs, un médiocre écrivain cherche l'inspiration dans son obsession : le sexe.

_La vie de journaliste : Une journaliste accepte les avances d'un écrivain réputé. Aussitôt l'affaire faite, il la largue la renvoyant à ses maigres espoirs de célibataire. 

_La vie de Bee Gees 1, 2 et 3 : David Vincent part à la recherche de quelque chose avec dans la tête des citations des Bee Gees.
         
<< Un Bee Gees, ça ne porte pas de slip. Ça porte un jean très moulant, taille basse, la couture dans la raie... >>  
page 45

 _La vie, mon amour : un homme dans une gendarmerie attend des nouvelles de sa femme accidentée de la route. Pour tenter de calmer ses angoisses, il tente de nouer le dialogue avec le gendarme de garde.


Si je mets de côté les nouvelles La vie de Bee Gees, le constat de ce recueil est des plus dépriment. Les nouvelles ont des conclusions tristes et donnent un coup au moral. L'auteur traite principalement de la solitude et manie l'humour noir pour mieux enfoncer ses personnages dans leurs isolements. Son style d'écriture est bon, seul le sujet de ses nouvelles porte à caution. Apparemment La vie sur Mars est sous antidépresseur. J'ai vraiment hâte de vous parler d'un autre des livres de Laurent Graff parce que celui-ci me fiche le bourdon 

La vie sur Mars, Laurent Graff, Collection Motifs (2007), 108 pages

Aucun commentaire: