Hunter

Dans un futur lointain, des aliens, Les Gans, ont envahi la terre et ses colonies. C'est sur l'une d'entre elle, Goa, que vit, un humain,  Pike. C'est un hunter. Un terme simple qui cache en réalité sa fonction plus sinistre. Un hunter chasse les résistants humains. Il doit tuer ou livrer à ces maitres Gan ceux qu'il poursuit.  Ce soir c'est une jeune femme. Il la suit dans les ruelles sombres de la vieille ville. Dans les vestiges d'une colonie humaine qui n'existe plus. Elle trébuche, se fatigue vite, cela ira vite. C'est une proie facile ce soir.

Will Wheaton est peu le genre de personnalité que tous les internautes connaissent. Il a commencé sa carrière comme enfant acteur dans un petit film Stand By Me (Imdb), puis a connu ses heures de gloire dans une série tv que je ne connais pas du tout. Un truc qui s'appelle Star Trek the next generation (va savoir de quoi ça parle). Comme souvent avec les enfants acteurs, le passage à l'âge adulte (et post Star Trek dans son cas) ne fut pas facile. Il fit quelques apparitions, le temps d'un épisode ou un peu plus, dans des séries comme CSI (Las Vegas), Esprits Criminelles, Numb3rs, Eureka ou bien The Big Bang Theory, mais rien de réellement marquant. Il a aussi prêté sa voix dans de nombreux dessins animés et aussi dans le jeu : GTA San Andreas (ainsi que dans épisodes sur portable de la série). 
Ce qui justifie sa présence sur ce blog est bien sûr sa carrière d'auteur qui se résume principalement à des livres de souvenirs (sa vie, Star Trek...) et à une seule oeuvre de fiction  : Hunter

<< You're Pike. We know who you are, we've been looking for you for a long time. You've hurt a lot of innocent people, and now you're going to die, you Gan-fucking pile of shit >>

Hunter est une lecture courte à peine huit pages. Will Wheaton raconte la confrontation entre un chasseur et sa proie (avec un petit twist pour cette dernière). Avec si peu de pages, Wheaton a à peine le temps de planter son décor et de présenter ses deux protagonistes. Si le sujet principal de l'histoire est réussi et sa conclusion satisfaisante, j'ai eu du mal à ne pas me sentir flouer. L'univers semble fascinant. Une humanité vivant sous le joug d'aliens et s'organisant en cellule de résistance quoi de plus prometteur. Will Wheaton laisse pourtant son lecteur se poser des questions sans vraiment y répondre. 
On ne saura jamais ce que veulent les Gans, on ne parcourra jamais la vieille ville et comment est la nouvelle et c'est bien dommage. Alors, oui il décrit bien son protagoniste comme un salaud pragmatique et un rien sadique (il prend plaisir à traquer et à se souvenir de ses premiers meurtres), mais ça ne m'a pas suffit. Will Wheaton semble avoir abandonné l'idée de faire de la fiction depuis la publication de cette nouvelle pour se consacrer à ses livres autobiographiques (plus profitables surement).  
Hunter ne sera pas le début d'un roman ou d'un recueil de nouvelles et c'est bien triste. Pour moins d'un petit euro reste un investissement abordable et divertissant si vous ne recherchez rien de complexe ou de sophistiqué. Les amateurs de Sf peuvent passer leurs chemins tranquillement.  

Hunter, Will Wheaton, Monolith Press (10/02/2011),  8 pages.

Aucun commentaire: